Infirmerie

Dans le cadre du parcours éducatif de santé pour tous les élèves, l’infirmière est la conseillère obligatoire de santé du chef d’établissement (éducation, prévention, protection). Elle assure une mission d’expertise auprès des enseignants et du chef d’établissement.


La mission de l’infirmier(e) de l’éducation nationale s’inscrit dans la politique générale de l’éducation nationale qui est de promouvoir la réussite scolaire des élèves et des étudiants. Dans ce cadre, elle :

 

  • Contribue au bien être et à la réussite scolaire de tous les élèves
  • Contribue à l’intégration scolaire des enfants et des adolescents atteints de handicap
  • Effectue ou dispense les actes infirmiers qui relèvent de sa compétence et de sa responsabilité
  • Identifie, dans le cadre de son rôle propre, les besoins, pose un diagnostic infirmier, met en œuvre les actions appropriées et les évalue
  • Développe une dynamique d’éducation à la santé et contribue à évaluer les actions de promotion et d’éducation de la santé
  • Organise le recueil et l’exploitation des données statistiques.

 

L’infirmière dans le cadre de son rôle relationnel, technique et éducatif accueille tout élève qui la sollicite pour quelque motif que ce soit y compris d’ordre relationnel ou psychologique, dès lors qu’il y a une incidence sur sa santé ou sa scolarité. Dans cet objectif, l’infirmière :

 

  • Écoute et accompagne les élèves
  • Organise les urgences et les soins et assure un suivi infirmier de l’état de santé des élèves
  • Organise et réalise le suivi infirmier de la santé des élèves
  • Développe, en fonction des besoins repérés, une dynamique d’éducation à la santé dans le cadre du projet d’établissement : 
  • prévention sexualité, secourisme, hygiène, addictions, santé mentale, nutrition….
  • Favorise la scolarisation des enfants et des adolescents atteints de troubles de la santé évoluant sur une longue période ;
  • La mission de l’infirmière s’effectue en synergie avec les membres de la communauté éducative, dans le respect des compétences de chacun et requiert d’organiser efficacement le partenariat.

 

L’infirmière est soumise au secret professionnel.

 

L’infirmière participe aux différentes instances et commissions de l’établissement soit à titre de droit, soit si elle est élue : CA, CESC, CHS, conseil de classe, etc., et établit les liens nécessaires avec les professionnels du réseau de soins.

 

Infirmerie Emile Zola